Pourquoi la circoncision d’un adulte est une bonne décision?

expert conseille-t-il la circoncision du bébé
Un expert conseille-t-il la circoncision du bébé à Montréal?
juin 7, 2022
Avantages circoncision adulte

Être circoncis à l’âge adulte pourrait effrayer les hommes les plus courageux et les plus optimistes, mais il n’y a rien de sinistre à cela, puisque la procédure ne comporte aucun danger significatif et que la circoncision présente des avantages. Il existe de nombreux mythes et informations erronées selon lesquels les gens ne devraient pas être circoncis en vieillissant, mais la plupart d’entre eux sont faux.
Si vous pensez à la circoncision des adultes, vous vous dirigez vers une très bonne décision, l’une des meilleures que vous prendrez dans votre vie d’adulte.

Qu’est-ce que la circoncision ?

La circoncision est un acte chirurgical qui consiste à enlever tout ou partie du prépuce, « c’est-à-dire la peau qui recouvre le gland du pénis », explique le chirurgien. La circoncision masculine est l’une des procédures chirurgicales les plus anciennes et les plus courantes connues ; elle est généralement pratiquée pour marquer son identité culturelle ou son appartenance religieuse.

Historiquement, la circoncision masculine était pratiquée parmi les anciennes populations sémitiques, en particulier chez les Égyptiens et les personnes de confession juive. Les plus anciennes peintures mentionnant la circoncision dans un temple et sur des peintures murales égyptiennes remontent à environ 2300 avant Jésus-Christ.

Avec les progrès de la chirurgie au 19e siècle et la mobilité croissante 20e siècle, l’intervention a été introduite dans certaines cultures qui ne la pratiquaient pas auparavant, pour des raisons tant sanitaires que sociales.

Une procédure pratiquement indolore

L’intervention consiste en une ablation du prépuce, qui laisse le gland découvert, plus ou moins complètement. Des points de suture absorbables sont mis en place.

L’intervention est réalisée sous anesthésie locale. L’utilisation d’une crème anesthésiante, 10 minutes avant l’intervention, permet au patient de bénéficier d’un plus grand confort pendant l’opération. Dans les cas plus complexes, une anesthésie générale peut être recommandée. L’intervention dure en moyenne une demi-heure.

Les avantages

Les principaux avantages médicaux de la circoncision seraient :

  • Une étude américaine a montré que la circoncision réduirait de près de 60 % la probabilité que les hommes soient infectés par le HPV et les protégerait de l’herpès.
  • Une étude africaine a montré que la circoncision réduirait le risque de contracter le sida. Les cellules du prépuce seraient en effet sensibles au HIV. Cette étude a été réalisée sur un large échantillon de la population au Kenya, en Ouganda et en Afrique du Sud. Les résultats concluants ont conduit l’Organisation Mondiale de la Santé à inclure la circoncision des hommes adultes dans son programme de prévention de la propagation du sida en Afrique subsaharienne. Attention toutefois, la circoncision n’est en aucun cas une protection valable contre le sida.
  • La circoncision réduirait d’environ 12 fois le risque d’infection urinaire chez les nourrissons. Or, 0,7 % des bébés sont hospitalisés au cours de leur première année en raison d’une infection urinaire.
  • La circoncision réduit légèrement le risque de cancer du pénis, une forme de cancer toutefois extrêmement rare.
  • L’épaississement du revêtement cutané du gland suite à la circoncision réduirait les problèmes d’éjaculation précoce, même si ce trouble résulte davantage de causes psychologiques que physiologiques.

Circoncision et sensibilité du pénis

La circoncision à l’âge adulte peut modifier la sensibilité de la glande du gland. L’opération ne diminue pas le plaisir, mais les sensations sont ressenties différemment, selon les témoignages d’hommes circoncis. La différence est perçue lors de la masturbation, de la pénétration et du sexe oral. Avant la circoncision, le moment où le prépuce recule pour découvrir le gland sous l’effet de l’érection est une étape qui procure des sensations agréables, car la zone est hypersensible.

En revanche, après l’opération, cette hypersensibilité va diminuer avec le temps, car le gland est de moins en moins humide et grossit, car il n’est plus recouvert par le prépuce. En étant à l’air libre, il devient moins sensible. Il serait faux de dire qu’il s’agit d’une perte de sensibilité (sauf si les nerfs ont été touchés lors de l’opération, ce qui est très rare). C’est plutôt l’hypersensibilité du début de l’érection qui est perdue.

La circoncision a-t-elle un effet sur la sexualité ?

Lorsque cette petite intervention est pratiquée à l’âge adulte, il est possible qu’elle soit ressentie lors de la pénétration. Si une légère différence de sensibilité est ressentie au niveau du gland lors du rapport sexuel, il est possible d’augmenter la pression sur cette zone en demandant à la partenaire de contracter les muscles entourant le vagin.

Côté positif, le gland étant un peu moins sensible en début d’érection, cela permet de retarder l’éjaculation et donc de faire durer les ébats.

En effet, un homme circoncis a une vie sexuelle aussi épanouie que celle d’un homme non circoncis. Il est à noter que près de 98,6% des hommes circoncis déclarent avoir une vie sexuelle très satisfaisante.

Pratiques religieuses

Dans la religion juive, les bébés de sexe masculin sont traditionnellement circoncis le huitième jour après la naissance, à condition qu’il n’y ait pas de contre-indication médicale.

La circoncision est justifiée, dans le livre saint juif Torah, par l’alliance entre Abraham et Dieu, dont le signe extérieur est la circoncision de tous les juifs mâles. La Torah précise : « Voici l’alliance que tu dois respecter, une alliance établie entre moi et toi, et tes descendants après toi : tout mâle parmi vous doit être circoncis » (Genèse 17, 10). La circoncision masculine reste pratiquement universelle au sein des populations juives.

L’islam est le plus grand groupe religieux à pratiquer la circoncision masculine. Comme dans la foi d’Abraham, les populations musulmanes pratiquent la circoncision pour confirmer leur relation avec Dieu, et cette pratique est également connue sous le nom de ‘tahera’, qui signifie purification. Avec la propagation mondiale de l’islam dès le septième siècle de notre ère, la circoncision masculine a été largement adoptée par des peuples qui ne la pratiquaient pas auparavant.

L’âge de la circoncision n’est pas clairement défini dans l’islam, mais le prophète Muhammad recommandait qu’elle soit pratiquée à un âge précoce et il aurait circoncis ses propres fils sept jours après leur naissance. De nombreux musulmans la pratiquent à cet âge, mais un musulman peut être circoncis à tout âge entre la naissance et la puberté.